Archidurable

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le concept | Les objectifs | Les auteurs

Performance globale

Fil des billets

29 mai 2012

ICOM publie sa 2e Communication sur le Progrès

Dans le cadre de son engagement pour le Global Compact des Nations Unies.



En adhérant en février 2008 au Pacte Mondial, principale initiative mondiale d’entreprises citoyennes, ICOM s’est engagée à aligner sa stratégie et ses opérations sur dix principes universellement reconnus dans le domaine des droits de l’homme, droit du travail, environnement et lutte contre la corruption. A ce titre, nous publions cette année notre seconde Communication sur le Progrès, qui présente les actions concrètes que nous avons mises en oeuvre en 2011 pour soutenir et promouvoir ces principes. En voici quelques exemples :

DROITS DE L’HOMME

  • ICOM poursuit son soutien à des projets humanitaires, notamment avec l’association Tchendukua - Ici et Ailleurs - qui intervient auprès des Indiens Kogis (Colombie) afin d’assurer la préservation de leurs terres, la transmission de leurs connaissances traditionnelles et la reconstitution de la biodiversité.
  • ICOM respecte et promeut le droit de libre d’accès à l’information : nos sites Internet respectent les standards du web édictés par le W3C (World Wide Web Consortium), pour qu’ils soient accessibles à tous.

DROIT DU TRAVAIL

  • ICOM respecte les droits des salariés et promeut la diversité. Impactée par la crise économique mondiale, ICOM a dû procéder au licenciement de 3 salariés en 2011, en s’attachant à  conduire cette procédure de la manière la plus ouverte et la plus respectueuse possible. ICOM a renouvellé sa signature de la Charte de la diversité et accorde des temps partiels aux employés qui en font la demande.
  • ICOM a ouvert son Conseil d’Administration pour prendre en compte au mieux les enjeux et les attentes des actionnaires, des salariés et des partenaires externes.

ENVIRONNEMENT

  • ICOM a maintenu en 2011 ses certifications PEFC™ et FSC®, trie ses déchets grâce à Greenburo, acteur de l'économie sociale et solidaire, et incite ses collaborateurs à être des éco-citoyens au bureau, grâce à son Plan d’Actions Durables ICOM (PADI).
  • ICOM est un acteur engagé pour le développement durable:
  1. pour promouvoir toutes les alternatives à la voiture solo - transports en commun, co-voiturage, vélo - nous avons initié un Plan de Déplacement Inter-Entreprises qui associe 7 organisations de notre zone d’activités ;
  2.  pour faire évoluer les mentalités au bureau, nous soutenons la production de « Planète Bureau, la websérie qui met le développement durable en boîte » ;
  3. pour contribuer à rendre notre profession plus responsable, nous avons activement contribué aux travaux sur la norme ISO 26000 - lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale, et à son guide d’application au domaine de la communication.

17 janvier 2012

Planète Bureau, interview de Daniel Luciani

A l’occasion du lancement de la saison 2 de la websérie qui met le DD en boîte, Planète Bureau, Daniel Luciani revient sur une histoire originale et unique qui a vu naître ce projet fondé sur les valeurs défendues au quotidien par l’agence et son management. Planète bureau est un formidable outil positif et original pour lancer, accompagner ou soutenir une politique de responsabilité sociétale dans une organisation. En combinant humour et pédagogie, en étant léger sur la forme mais sérieux sur le fond, Planète Bureau, sans être donneur de leçon, ni moralisateur, permet d’informer et de sensibiliser les entreprises, les collectivités, les citoyens, les salariés, leurs dirigeants et leurs parties prenantes sur tous les thèmes du Développement Durable.
Extraits :


Planète Bureau, Saison 2 Épisode 4

26 août 2009

« Seal the Deal! »

Depuis quelques temps déjà ICOM a signé le pacte mondial de l'ONU pour le respect des droits fondamentaux (Global compact).
Au fil du temps, de nombreux participants au Pacte mondial ont démontré que la voix des entreprises pouvait un être atout majeur au service de l’environnement, des droits de l’homme et que la bonne gouvernance a contribué à réveiller les consciences, à alimenter les politiques publiques et à légitimer la place du développement durable.
Le Pacte Mondial est partenaire de l’initiative « Seal the Deal! », une campagne mondiale passionnante qui promeut l’action en faveur de la lutte contre le changement climatique. L’objectif de la compagne « Seal the Deal! » est de galvaniser la volonté politique et le soutien du public en vue d’obtenir un accord mondial complet sur le climat lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP 15) qui aura lieu à Copenhague en décembre prochain.
Les participants au Pacte Mondial peuvent soutenir la campagne « Seal the Deal! » de trois manières :
  1. Témoignages de chefs d’entreprise: Exprimer en 100 mots maximum. Tous les témoignages seront publiés sur le site « Seal the Deal! » et partagés avec les dirigeants d’entreprises du monde entier qui se réuniront à New York pour le sommet de haut niveau des Nations Unies sur le changement climatique, le 22 septembre.
    Envoyez vos témoignages à seal.the.deal@unglobalcompact.org.
  2. Éveil des consciences : Utiliser les relations publiques et les voies mercatiques pour contribuer à diffuser les informations concernant l’initiative « Seal the Deal! ». Dès aujourd’hui et jusqu’en décembre, placer le logo « Seal the Deal! » sur les communiqués de presse, les publications, les en-têtes de lettres et éventuellement, les emballages de produits également!
  3. Pression responsable: Inciter les services de relations parlementaires et les associations commerciales à faire énergiquement et continuellement pression sur tous les gouvernements en vue d’obtenir un accord à Copenhague

30 mai 2007

ICOM socialement responsable

À contre-courant des idées dominantes, ICOM a défendu avant l’heure la loi sur la responsabilité sociale des entreprises : participation et intéressement des salariés, annualisation du temps de travail…

Voilà les réalités ICOM :

  • Le passage anticipé aux 35 heures en 2000 sans baisse de salaire (22 jours de RTT)
  • L’engagement pour une vraie politique de gestion participative* 
  • Un actionnariat salarié réel : 40 % des salariés sont actionnaires et détiennent près de 80 % du capital social de l’entreprise,
  • Un intéressement égal pour tous à hauteur de 25 % du résultat avant impôt (décision prise collectivement en 2001),
  • La mise en place d’un plan épargne entreprise avec un abondement de l’entreprise à hauteur de 20 % en 2007,
  • La participation des salariés à l’élaboration de ses deux projets d’entreprise (le 1er  en 2002 : Cap 2005). Le second baptisé « Convergence 2010 » prône l’alliance du profit, du social et de l’environnemental pour une économie plus humaine.L’élection en 2006 de délégués du personnel pour développer le dialogue social dans l’entreprise.
  • L’information des collaborateur sur les réalités économiques de l’entreprise. 
  • Un management favorisant l’autonomie, la responsabilisation et l’implication.
  • Une politique de rémunération transparente s’appuyant sur les valeurs de l’entreprise.
  • Le respect des fournisseurs qui contribuent à la production de la chaîne de valeur ICOM.
  • Le choix de fournisseurs eux-même engagés dans une démarche responsable et durable (Exemple : imprimeurs Labelisés Imprim vert).  
  • La valorisation des jeunes talents.

* Dans l’esprit de la FONDACT, Association pour la gestion participative, l’épargne salariale et l’actionnariat de responsabilité

- page 1 de 2

Propulsé par Dotclear 2