Cela consiste à penser le bâtiment en interaction avec ses environnements naturels et humains. L’objectif de la construction durable est de diminuer l’empreinte écologique* des bâtiments et d’en optimiser les impacts sociétaux en croisant trois approches :

  •  écologique, en diminuant les impacts du bâtiment sur l’environnement naturel
  • économique, en optimisant le coût global du bâtiment, en prenant en compte sa construction mais aussi sa fonctionnalité, son usage et sa fin de vie
  • sociologique en cherchant à améliorer le confort des salariés tout en préservant leur santé.

* C’est la mesure de la pression qu’exerce l’homme sur la nature. Cet outil évalue la surface productive nécessaire à une population pour répondre à sa consommation de ressources et à ses besoins d’absorption de déchets.