Pour ICOM, si le point de départ du projet archidurable est à la fois mathématique et artistique, son objectif reste foncièrement humaniste.

Les belles sources d’inspiration engendrent de belles réalisations. ICOM a puisé aux sources de l’architecture pour imaginer son bâtiment. Plus précisément, du côté de Gentile Vitruvius*, ingénieur militaire de l’armée romaine et auteur du 1er traité d’architecture De architectura libri decem. Ses 3 principes : firmas (solidité, aspect technique de la construction), utilitas (commodité, fonction de l’édifice) et venustas (beauté architectonique) ont largement inspiré Leonard de Vinci.